Fin 2021 : le bon moment pour déménager ses bureaux ?

novembre 2021
← Nos dernières actualités
Clément Guérin Ecrit par
Clément Guérin

Fin 2021 : le bon moment pour déménager ses bureaux ?

Rentrée 2021 déménagement (2)

Nous y voilà ! L’INSEE vient de réviser à la hausse ses prévisions de croissance du PIB, et le climat économique se redresse. Cette fin d'année s’annonce sous de bons auspices pour les entreprises françaises, après une longue période de crise qui a transformé en profondeur le paysage de l’immobilier de bureaux à Paris. Saisirez-vous ces opportunités pour déménager dans de nouveaux bureaux plus adaptés ?

 

Les tendances de la vie au bureau post-Covid

Covid open space (3)-1

La ministre du Travail Élisabeth Borne a sifflé il y a quelques semaines la fin du télétravail contraint. Les projets des entreprises qui déménagent en cette rentrée portent cependant la marque de ces longs mois où le quotidien fut suspendu à des indicateurs comme le taux d’incidence.

Lassés de la vie confinée, les salariés qui reviennent au bureau réclament plus d’air, de lumière et de surfaces végétalisées. Les dirigeants d’entreprises ont entendu le message et l’aménagement des bureaux a évolué en profondeur. La tendance est à l'augmentation des espaces modulables, propices aux échanges, à la collaboration et à l’innovation.

 

Immobilier de bureaux à Paris : la rentrée de toutes les opportunités ?

Déménagement opportunités (3)-1

Cet épisode sanitaire inédit a également laissé des traces sur le plan financier, avec des indicateurs économiques relatifs à l’immobilier de bureaux en Île-de-France très contrastés. Ainsi, durant les deux premiers trimestres 2021, les nouvelles prises à bail de surfaces de bureaux à Paris et en Ile-de-France ont sensiblement augmenté par rapport à la même période en 2020 (+13% source Immostat).

Mais cette reprise varie très fortement en fonction du secteur, de l’aménagement des locaux, ainsi que du profil du bailleur. Les prix des bureaux modulables et bien agencés se confirment ou sont même en légère progression dans les quartiers convoités de Paris comme Opéra ou Bourse.

Taux vacance

À l’inverse, pour des bureaux moins qualitatifs ou situés dans des zones plus excentrées, la conjoncture est plus morose. Les surfaces professionnelles en première couronne nord ont par exemple enregistré durant le premier semestre un taux de vacance qui dépasse les 15 %, soit un taux d’inoccupation 2 fois supérieur à la moyenne francilienne.

Face à de tels phénomènes de désaffection, de nombreux propriétaires affichent leur volonté de restreindre le parc de bureaux vides. Certes, tous les quartiers ne connaissent pas une chute de prix aussi significative qu’à Saint-Denis, où la baisse des loyers affichés est de 8,2 % en moyenne (source Bureaux locaux). Mais beaucoup de bailleurs se montrent plus enclins à la négociation, et petit à petit, les loyers s’ajustent.

Dans ce contexte inédit, l’aide d’un conseil immobilier reste plus que jamais nécessaire. Lui seul pourra faire valoir les meilleurs arguments en fonction du secteur, de la demande et du profil du propriétaire. Pour profiter de l’accompagnement d’un expert, laissez-nous un message !

Nos conseils

Comment choisir le quartier de ses bureaux à Paris ?

Comment choisir le quartier de ses bureaux à Paris ?

Pourquoi investir dans l’immobilier d’entreprise ?

Pourquoi investir dans l’immobilier d’entreprise ?

La taxe sur les bureaux à Paris : Tout ce que vous devez savoir

La taxe sur les bureaux à Paris : Tout ce que vous devez savoir

Retour en haut